aksaray web tasarım istanbul web tasarım web tasarım hazır beton emin inşaat aksaray hazır beton UQAM | BiCÉAB-CarBBAS | Possibilité de faire une maîtrise ou un doctorat
Bannière Sciences BiCÉAB-CarBBAS

Possibilité de faire une maîtrise ou un doctorat

Biogéochimie et métabolisme du carbone dans les écosystèmes aquatiques d’eau douce

Date de début: printemps – automne 2017

Lieu: Université du Québec à Montréal, Canada

Nous acceptons les candidatures d’étudiants intéressés à faire une maîtrise ou un doctorat en écologie aquatique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), soit au sien de la Chaire CRSNG en Biogéochimie du carbone des écosystèmes aquatiques boréaux (BiCÉAB), soit avec le Réseau du CRSNG sur l’état de lacs au Canada (NCLPN). La recherche porte sur les liens entre la biogéochimie du carbone et la dynamique des gaz à effet et serre, le métabolisme des écosystèmes aquatiques, le climat, l’hydrologie et la géographie dans les régions boréale et tempérée du Canada.

Les projets de thèse pourront se développer sur une grande diversité de sujets, tels que l’intégration de la dynamique et les processus associés au cycle du carbone dans les réseaux aquatiques complexes, les patrons régionaux des processus et l’influence de la configuration du réseau aquatique, le rôle du climat et de l’hydrologie sur la biogéochimie du carbone, les liens entre la biogéochimie du carbone aquatique et terrestre, ainsi que le rôle des écosystèmes aquatiques dans les budgets de carbone régionaux. Ces projets impliqueront un échantillonnage à grande échelle des ruisseaux, rivières, étangs et lacs au travers le biome boréal du Québec, ainsi qu’un échantillonnage plus localisé sur certains bassins versants de la source à l’embouchure. De plus un autre volet s’intéresse à l’étude comparative à grande échelle de la dynamique du carbone et des gaz à effet de serre, la sédimentation et le stockage du carbone, et le métabolisme de l’écosystème sur une centaine de lacs répartis à la grandeur du Canada. Ce dernier volet s’inscrit à l’intérieur de la plus grande étude pancanadienne sur les lacs à ce jour.

En combinant les plus récentes techniques de terrain et de laboratoire, les étudiants devront maîtriser la caractérisation moléculaire de la matière organique ainsi que la composition isotopique du carbone et des gaz à effet de serre. De plus, par l’application de mesures physiologiques et isotopiques ils pourront caractériser le métabolisme de l’écosystème et le modéliser avec le système d’information géographique en employant les techniques de l’écologie du paysage, l’hydrologie et la climatologie.

Le ou la candidat(e) devrait être très motivé, prêt à travailler dans un milieu multidisciplinaire et à s’intégrer avec une équipe collaborative. Nos étudiants font partie d’un groupe en écologie aquatique dynamique et très diversifié culturellement et scientifiquement à l’intérieur du Département des sciences biologiques de l'UQAM. Les membres possèdent une expertise au niveau de la biogéochimie des nutriments et du carbone, en bio-informatique, ainsi qu’en écologie microbienne, du plancton et des écosystèmes.

Les étudiant(e)s intéressé(e)s doivent envoyer une lettre d'introduction, leur résumé académique et les noms de deux références, à Paul del Giorgio (del_giorgio.paul@uqam.ca, 514-795-7983). Les demandes et candidatures envoyées par courriel sont les bienvenues.

mascaras kuşadası mascaras mascaras club