aksaray web tasarım istanbul web tasarım web tasarım hazır beton emin inşaat aksaray hazır beton UQAM | BiCÉAB-CarBBAS | Alice Parkes

Alice Parkes

Alice_ParkesAlice Parkes
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Agente de recherche

 

Coordonnées

514-987-3000, poste 1463

Université du Québec à Montréal
Pavillon des sciences biologiques, SB-2385
2080 St-Urbain
Montréal, Québec
H2X 3X8
Canada

Diplôme(s)

Diplôme(s) complété(s)

M.Sc. 2002 Université McGill, titre de la thèse: "La rôle des bactéries et des algues dans la diète et la distribution des larves de mouches noirs"

B.Sc. 1998 Université McGill, majeur en biologie, spécialisation en écologie

Biographie

"Les bouées autonomes – beau temps, mauvais temps, ce n’est qu’une question de temps"

Les bouées autonomes veillent en continu sur les lacs, peu importe le temps, afin de fournir des données de haute résolution et à long terme de la colonne d’eau. Ces données nous permettent d’étudier comment les caractéristiques biologiques, chimiques et physiques changent dans le temps, soit de façon diurne (ex., balance entre la production et la respiration de l’écosystème), saisonnière (ex., stratification thermique), ou autour d’un événement stochastique (ex., tempête ou efflorescence d’algues toxiques). De plus, le suivi interannuel des lacs nous permet d’examiner les changements à long terme liés au climat. Entre autre, les bouées créent des opportunités de collaborations, surtout avec des membres du GLEON (Global Lake Ecological Observatory Network), un réseau mondial de personnes qui étudient les lacs, dont plusieurs utilisent des données de haute résolution provenant de bouées. Les bouées autonomes, installées sur le Lac Croche (aux Laurentides) et le Lac Simoncouche (au Saguenay), en collaboration avec le GRIL, possèdent des sondes qui mesurent les profils de température, l’irradiation, la couleur, la turbulence, les gaz dissous (O2 et CO2), ainsi que la fluorescence de la chlorophylle et du CDOM. Ces sondes prennent des mesures à toutes les 10 minutes et une sonde météo prend des mesures en continu. Les données ainsi récoltées ont déjà été utilisées pour étudier l’effet des orages sur la dynamique du CO2 dans les lacs et d’autres études sont en cours explorant le métabolisme de l’écosystème et l’effet de la turbulence sur les flux de CO2. Les bouées autonomes sont donc des nouveaux outils qui nous permettent d’aborder des questions que nous ne pouvions pas explorer par le passé, en prélevant des échantillons en personne.

 

Publications

Li, M., P. A. del Giorgio, A. H. Parkes, et Y. T. Prairie. 2015. The relative influence of topography and land cover on inorganic and organic carbon export from catchments in Southern Quebec, Canada. Journal of Geophysical Research: Biogeosciences, doi: 10.1002/2015JG003073

Parkes, A. H., J. Kalff, J. Boisvert, et G. Cabana. 2004. Feeding by black fly (Diptera:Simuliidae) larvae causes downstream losses in phytoplankton, but not bacteria. Journal of the North American Benthological Society, 23(4): 780-792, doi: 10.1899/0887-3593(2004)0232.0.CO;2

 

Chapitre de livre:

Parkes, A. 2006. "Ma pomme, c'est moi!" Dans: Messier, C., L-A Giraldeau, B.E. Beisner (Eds). L'écologie en ville. Édition Multimonde, FIDES, Montréal, QC.

Parkes, A. 2012. "Apple at my core" Dans: Messier, C., L-A Giraldeau, B.E. Beisner (Eds). Nature All Around Us. University of Chicago Press, USA.

EcologieEnVille

  NatureAllAroundUs

mascaras kuşadası mascaras mascaras club